LUIGI NONO / SALVATORE SCIARRINO / LUZZASCO LUZZASCHI

LUIGI NONO / SALVATORE SCIARRINO / LUZZASCO LUZZASCHI

« Quand meurent les hommes, ils chantent. » Ce vers de Khlebnikov donne son titre à l’une des œuvres majeures, bouleversantes, de la dernière période de Luigi Nono. Un même souffle de vie traverse les pièces pour flûte de Salvatore Sciarrino et les madrigaux que Luzzasco Luzzaschi composa jadis pour le Concerto delle donne, à la cour du duc d’Este.

En octobre 1981, le festival « Automne de Varsovie » invite Luigi Nono (1924-1990) à composer un « journal polonais ». Mais deux mois plus tard, le général Jaruzelski proclame l’« état de guerre ». Luigi Nono, sans nouvelle de ses amis, condamne le coup d’État militaire et les soutiens internationaux du régime autoritaire. Puis, empruntant à des poètes de l’Est, hongrois, polonais, russes, à cette Europe de l’Orient qui en appelle à de nouveaux commencements, il met en musique le thème de l’apocalypse, entre lamentation, psaume et prophétie. « Dans le symbole apocalyptique, le moment de la catastrophe est indissociable de celui de la rédemption. » L’interdit du désespoir, cette faiblesse des pessimistes, est attention à la lueur fragile d’un avènement et souci de ceux qui, en exil, dans la clandestinité, en prison ou au travail, résistent. En regard, les madrigaux de Luzzasco Luzzaschi (1545-1607) exaltent une vocalité tour à tour dolente, suave et virtuose, quand les pièces pour flûte de Salvatore Sciarrino (1947-) partagent une même attention au son, celui du minéral, du corps vivant, du souffle et du sang de la vie, ou de la musique même, des strophes d’une chanson imaginaire ou de l’« Adieu » du Chant de la terre de Mahler.

Programme

Luigi Nono
Quando stanno morendo

Salvatore Sciarrino
Addio case del vento 
Canzona di ringraziamento
Cresce veloce un cristallo

Luzzasco Luzzaschi
Non sa che sia dolore
Aura soave di segreti accenti
Io mi son Giovinetta
O dolcezze amarissime d’amore
Diario Polacco

Effectif

Les Métaboles
Ensemble Multilatérale

Matteo Cesari, flûte
SWR Experimentalestudio
Léo Warynski, direction

2022

octobre

21 octobre 2022LUIGI NONO / SALVATORE SCIARRINO / LUZZASCO LUZZASCHIFestival d'Automne - Église Saint-Eustache
20h Les Métaboles et l'Ensemble Multilatérale dans un programme italien pour le Festival d'Automne : Luigi Nono - Quando stanno morendo Salvatore Sciarrino - Addio case del vento, Canzona di ringraziamento, Cresce veloce un cristallo Luzzasco Luzzaschi - Non sa che sia dolore, Aura soave di segreti accenti, Io mi son Giovinetta, O dolcezze amarissime d’amore, Diario Polacco