Symétriades - Extensions

Symétriades - Extensions

Symétriades/Extension prend la forme d’une oeuvre performative, sonore et visuelle. L’univers poétique de ce projet est directement emprunté au roman de science fiction de Stanislas Lem, Solaris. Solaris est une planète orbitant autour de deux soleils et dont la surface est entièrement recouverte par un océan de matière protoplasmique constituant une énigme absolue pour les scientifiques qui l’étudient depuis presque un siècle. L’océan crée à sa surface de gigantesques formations que les savants ont baptisées en fonction de leurs formes ou de leurs caractéristiques : Longus, Mimoïdes, Agilus, Vertébridés, Symétriades, Asymétriades… 

Symétriades/Extension est le fruit d’une collaboration entre Nicolas Crosse (contrebassiste), Alain Fleischer (artiste visuel) et Yann Robin (compositeur). Au travers de cette oeuvre, nous comptons donner naissance à une créature organique, gigantesque, « vivante », où chaque élément la composant sera dépendant d’un autre et dont le point central, l’organe vital sera le contrebassiste et son instrument. Le soliste et la contrebasse seront disposés sur une structure placée au centre de l’espace de « jeu ».  Le corps de l’instrumentiste, celui de la contrebasse ainsi que la structure officieront comme des surfaces sur lesquelles prendront vie les dimensions visuelles. Par extension, ce visuel, quelqu’en soit ses formes, s’étendra et prolifèrera dans l’espace architectural accueillant la performance. La naissance de ce projet est envisagée dans la grande nef du Fresnoy. Cet espace permet une scénographie idéale où le contrebassiste, épicentre des évènements sera comme jeté dans une arène et observé par les balcons surplombants l’aire de « jeu ». Le son de l’instrument soliste sera transformé en temps réel par des algorithmes de traitements puis diffusé (spatialisé) au travers d’un réseau de hauts-parleurs et de subwoofers disposés tout autour, au-dessus et au-dessous de l’audience. En quelque sorte, de part le visuel et le sonore, le public sera littéralement plongé, immergé dans une véritable expérience d’engloutissement. Le visuel et le sonore seront corrélés à partir du geste instrumental émanant du soliste ; c’est à dire qu’il y aura une réaction des outils numériques (visuels et sonores) en fonction de l’action physique du contrebassiste et de l’énergie qu’il impulsera au travers de son instrument. Cette interaction inévitable, cette fusion des mondes de ce que l’on voit et de ce que l’on entend se veut inventer, créer un Objet Visiomusical Non Identifié où seule la question de l’expérience perceptive, sensorielle à sa place…

Programme

Yann Robin Symétriades

Effectif

Pour contrebasse et dispositif électro-numérique sonore et visuel

2018

octobre

5 octobre 2018Symétriades - ExtensionsTourcoin - Le Fresnoy