Messe, un jour ordinaire

Messe, un jour ordinaire

Messe d’un jour ordinaire s’articule principalement autour de deux textes : celui du rituel de la messe et de la parole dérisoire de Laurence, jeune femme à la dérive, toxicomane ordinaire, aujourd’hui disparue et tirée d’un document filmé de Jean-Michel Carré, « Galère de femmes ». Elle met ainsi en présence une parole collective – parole véhémente, fracassante, sûre de son ordre – et une parole individuelle, modeste, minime, humaine et négligeable.

Programme

Bernard Cavanna, Messe, un jour ordinaire (1993 - 1994)

Effectif

Ensemble Multilatérale

Ensemble vocal Les Métaboles

Chœur du Conservatoire de Gennevilliers

Chœur du Lycée Renoir

Léo Warynski, direction musicale

2018

décembre

22 décembre 2018Messe, un jour ordinaireGennevilliers - Salle des fêtes
Messe d’un jour ordinaire s’articule principalement autour de deux textes : celui du rituel de la messe et de la parole dérisoire de Laurence, jeune femme à la dérive, toxicomane ordinaire, aujourd’hui disparue et tirée d’un document filmé de Jean-Michel Carré, « Galère de femmes ». Elle met ainsi en présence une parole collective – parole véhémente, fracassante, sûre de son ordre – et une parole individuelle, modeste, minime, humaine et négligeable.
December 22nd 2018Messe, an Ordinary DayGennevilliers - Salle des fêtes
Messe, an Ordinary Day is articulated around two texts : the ritual text of the ceremony and the words of Laurence, a young woman, driftig, drug addict, inspired by Jean-Michel Carré's documentary "Galères de femmes". Those two texts plays on contrasts, as one uses a collective speak, vehement, crushing, full of certainty, against an individual speach, modest, human and disposable.